La politique et les jeunes

Investir la politique de demain

Il s’agit ici de dénoncer une réalité alarmante : le désintéressement des jeunes à la vie politique en général.

En effet un constat inquiétant, avec des conséquences dramatiques, a grandi au sein d’une jeunesse qui a évolué avec l’ère du numérique et des médias. « Les jeunes sont moins persuadés que leurs aînés du bénéfice du régime démocratique » écrit Anne Muxel.

Malheureusement, la plupart des jeunes sont plus attirés vers des sujets d’une faible importance comme la téléréalité contrairement à la jeunesse d’autrefois. La politique selon eux ne « sert à rien ». Les questions qui sont donc à soulever sont : pourquoi ce désintéressement ? À cause de qui et de quoi ? Et surtout comment politiser notre génération ?

Ce scepticisme est souvent expliqué par une non représentation des jeunes au sein de la classe politique. Cette affirmation est en partie fausse. En effet cela résulte plutôt d’une mauvaise communication entre les jeunes et les médias (qui sont normalement présents pour véhiculer de vraies informations et non pas des « fakes news » comme sur certains réseaux sociaux). Les jeunes se sentent donc mis de côté.

Cela n’explique pas tout : il y a aussi un manque de volonté de la part de beaucoup de jeunes. En effet, ils pourraient d’eux-mêmes s’informer, œuvrer, participer à la vie politique locale, départementale, régionale voire nationale. Ils pourraient aussi adhérer à un parti politique qui défend leurs idées.

La solution se situe donc dans l’Éducation ou plutôt dans l’Instruction. Effectivement c’est en ayant une instruction d’excellente qualité, qu’ils commenceront à réfléchir par eux-mêmes, à émettre des avis critiques et constructifs. Tout se joue dans les programmes proposés à l’Ecole. Les programmes devraient être améliorés et plus axés sur l’Histoire, les racines de notre nation, sur des thèmes de politique, de sociologie, d’économie, et d’enseignement moral et civique. Revenir aux fondamentaux.

C’est en sensibilisant de plus en plus tôt les jeunes à la politique, que nous réussiront à redonner de la grandeur et de la force à notre magnifique territoire qui est la France.

« Ce n’est pas à la politique de s’intéresser aux jeunes, mais aux jeunes de s’intéresser à la politique » !

Cédric Fouillot

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s