(Tribune) Anne Sander, « Notre projet repose sur une Europe frontière »

Anne Sander est députée européen Les Républicains depuis 2014. 

Jamais l’Europe n’aura été aussi mal aimée. Et pourtant, c’est bien grâce à elle que règne la paix depuis plus de 70 ans sur notre continent. Au regard de la montée des populismes et du risque de dislocation de l’Europe, rappelons-nous les raisons de la construction européenne par nos pères fondateurs : une volonté de paix, de solidarité, de vivre-ensemble.

De nombreuses avancées ont été permises au cours des dernières années, en voici quelques exemples. La politique agricole commune nous assure une alimentation suffisante et saine, le marché commun a permis de créer des emplois, l’Euro facilite la circulation et les échanges. Et puis, grâce à l’Europe, nos jeunes peuvent aller explorer de nouvelles cultures, histoires et langues grâce au programme ERASMUS.  L’Europe a en effet besoin d’une jeunesse engagée pour se construire !

Le scrutin du dimanche 26 mai s’annonce crucial pour notre avenir. 427 millions de personnes de 28 pays seront invités à aller aux urnes pour choisir les femmes et les hommes qui les représenteront au Parlement européen, seule institution européenne élue au suffrage universel direct. Par ce vote, les électeurs détermineront quelle direction prendra l’Europe pour les prochaines années. Nous, Les Républicains, nous nous engageons pour refonder profondément l’Europe et rétablir la France.

C’est pourquoi, il est important d’avoir des élus politiques engagés au service des Français, et qui portent un projet clair pour l’Europe. En effet, le Parlement européen nouvellement élu, devra s’atteler à résoudre une multitude défis qui appellent à des réponses fortes, ambitieuses et coordonnées.

L’Europe est en effet à un tournant clé de son histoire. Elle doit impérativement apporter des réponses concrètes aux défis migratoire, économique, social et environnemental. L’Europe fait face également à une crise de légitimité. Les citoyens ne se reconnaissent plus dans cette organisation.

Les élections doivent être l’occasion de s’exprimer sur le fond, sur quelle Europe nous voulons. Or aujourd’hui, en France, le débat est totalement bipolarisé entre le Rassemblement national et La République En Marche, un duo, qui s’entretient l’un l’autre, confisquant le vrai débat aux Français et rejouant le 3ème tour des élections présidentielles.

Or Le Pen/Macron, ce sont deux voies sont issue. Emmanuel Macron nous propose toujours plus d’Europe, une Europe des élargissements, une Europe de la technocratie et déconnectée des réalités, l’Europe qui est rejetée par nos concitoyens ! Quant à Marine Le Pen, elle n’a qu’un objectif, détruire l’Europe et entrainer les Français dans un chaos total comme celui qui règne en Grande-Bretagne aujourd’hui, suite au référendum sur le Brexit.

Mais, il y a un autre chemin pour l’Europe, le seul qui permettra de retrouver une France et une Europe puissantes sur la scène internationale, c’est celui porté par la liste d’Union et du Centre. Notre projet repose sur une Europe frontière, qui stoppe l’immigration de masse, et nous défend face au terrorisme islamiste, en refusant tout nouvel élargissement. Mettre en place une double protection de nos frontières est au cœur de nos priorités.

Nous croyons en une Europe Puissance qui défend nos entreprises et qui assume le rapport de force avec les géants du XXIe siècle. Nous voulons des champions européens qui s’affirment face aux Américains et aux Chinois. Il est essentiel que l’Europe renoue avec la préférence européenne et française et avec le principe de réciprocité dans les échanges commerciaux. C’est aussi pour cela que nous demandons une barrière écologique qui soutiendra nos agriculteurs, artisans, commerçants et entreprises prises globalement face à la concurrence déloyale

Nous les Républicains, nous nous battons pour une Europe Projet, axée sur le développement prioritaire de grands projets stratégiques, utiles pour notre économie, pour notre influence, pour notre avenir. Enfin, nous voulons une Europe Efficace, qui soit plus démocratique, moins technocratique, plus respectueuse des citoyens et des nations européennes. Pour notre famille politique, l’Europe doit être grande sur les grands enjeux et petite sur les petits enjeux.

Mais le projet le plus ambitieux consiste à redonner un avenir à la civilisation européenne. Nous souhaitons une Europe qui assume et défende notre histoire, transmette et fait rayonner avec fierté notre culture et notre patrimoine communs, nos racines judéo-chrétiennes. L’Europe est d’abord une civilisation dont les valeurs, précieuses, doivent être préservées. Et lorsqu’on parle de l’histoire, on s’arrête forcément à Strasbourg où tant de larmes et de sang ont coulé. C’est aussi à partir de Strasbourg que les coutures ont été recousues et qu’est reparti le projet européen, voilà pourquoi le siège du Parlement européen doit être à Strasbourg et doit le rester.

La droite de demain, c’est celle qui assume son histoire, la transmet et à partir de là, s’engage pour écrire, avec ses partenaires européens du PPE, une nouvelle page de l’histoire. Nous avons cette responsabilité ! Alors je compte sur vous pour relever ce magnifique défi le 26 mai.

Anne Sander

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s