L’enjeu des municipales pour Les Républicains : être à droite ou être de droite ?

À quelques mois des élections municipales, les Républicains doivent se ressaisir pour survivre.

Face aux tentations de certains de s’élargir vers la Macronie à l’occasion du scrutin municipal, la droite se doit de refuser toute alliance avec La République en Marche. C’est la condition sine qua non pour espérer une renaissance du courant politique qui a gouverné le plus longtemps notre pays depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Notre responsabilité est historique. En effet, un rapprochement entre LR et le parti de la majorité présidentielle serait le « baiser de la mort » pour la droite républicaine. Il est clair que nous ne pouvons pas trahir nos électeurs et devenir encore plus inaudible. Comment peut-on incarner une alternative sérieuse à la politique menée par Emmanuel Macron tout en pactisant dans certaines villes de France avec sa formation politique ? Tout cela n’est pas sérieux.

Bien sûr, nous ne sommes que dans une campagne plus ou moins locale. C’est l’humain qui doit primer. L’élection municipale, c’est la rencontre entre un homme et la cité. Toutefois, le message envoyé aux électeurs de droite doit être clair : aucune compromission, aucune soumission au président Macron comme au Rassemblement National dont le projet diffère totalement du nôtre.

L’objectif est de redevenir crédible aux yeux des Français. On ne le redeviendra pas en parlant de « progrès » comme certains cadres de droite le font, à l’image des grands gourous bien-pensants de la gauche.

Pour le redevenir, il faut, au contraire, persister et signer pour une étanchéité totale entre LREM et les Républicains.

L’enjeu des élections municipales est la survie de la droite républicaine. Au delà même de la future gestion de nos villes qui est prépondérante va se poser la question de la prochaine majorité sénatoriale qui se dégagera de cette échéance électorale. Effectivement, la droite, alors majoritaire au Sénat, se doit de conserver ce précieux atout qui permet à LR de rester force d’opposition et de propositions.

Non, la droite n’a pas vocation à devenir le petit parti supplétif de la majorité élyséenne. Non, Emmanuel Macron n’annexera pas notre famille politique. De nouvelles « têtes » doivent alors surgir pour sauver ce courant historique. Trop souvent la droite a échoué à convaincre parce qu’elle trainait les boulets de son laxisme et de son incapacité à changer les choses une fois au pouvoir. 

Optons pour une nouvelle génération qui, au delà de sa jeunesse et de son dynamisme, pourra porter une ambition pour la France et créer la dynamique capable de casser le système macronien d’ores et déjà programmé pour 2022. 

Notre responsabilité est historique : nous devons rompre avec cette logique « Macron ou le chaos » pour permettre le redressement national par l’intermédiaire de mesures fortes, identifiables et capables d’imprimer dans l’opinion, non pas parce qu’elles marqueront les esprits, mais parce qu’elles changeront réellement les choses. Effectivement, n’en déplaise à certains, on ne change pas un pays avec de l’eau tiède, avec des demi-mesures ou bien avec une bonne dose de laxisme dans ses actes. La droite se doit par conséquent de retrouver cette capacité à réformer un pays qui en a plus que jamais besoin.

Cette nouvelle génération, c’est celle de Valérie Boyer et de Julien Aubert sur les bancs de l’Assemblée, c’est celle de Bruno Retailleau au Palais du Luxembourg et c’est aussi celle de François-Xavier Bellamy à Strasbourg comme nombre de ses colistiers de mai dernier. 

Voilà la droite de demain !

Le corpus idéologique et programmatique est défini, les figures de cette génération émergent et conquièrent le coeur de nombre de militants républicains.

Qu’attendons-nous ?

Raphaël Chombart

5 Replies to “L’enjeu des municipales pour Les Républicains : être à droite ou être de droite ?”

  1. LRM avance masquée à travers la candidature de certains maires sans étiquette! Ce sont les consignes LRM .l’électeur joue l’homme et ne voit pas le loup déguisé en agneau. La tactique est subtile!

    J'aime

  2. On est bien d’accord avec les valeurs de doite qui sont l’enjeu de ces municipales. Mais de quelle manière pouvez-vous aider un candidat LR qui malgré ces valeurs ne se trouve toujours pas investi…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s