(Tribune) Pour un futur durable : prenez le virage à droite !
(Tribune) Pour un futur durable : prenez le virage à droite !

(Tribune) Pour un futur durable : prenez le virage à droite !

Le constat du changement climatique est indéniable. 

Cette réalité cruciale affecte notre génération, altérant notre mode de vie et notre relation au vivant. Actuellement, près de 3 milliards de personnes vivent dans des zones fortement vulnérables au changement climatique, une situation tragiquement illustrée par les récents événements climatiques comme la multiplication de la violence des ouragans dans le monde ou encore la terrible sécheresse qu’a subit la France durant l’été 2023.

Sur le plan politique, un sondage récent de Kantar pour Ecologie Responsable révèle que 75% des sympathisants de droite partagent des inquiétudes climatiques, tandis que 79% estiment que le gouvernement n’agit pas de manière assez approfondie contre ce phénomène. 

Il est crucial de souligner que l’écologie ne doit pas être l’apanage de l’extrême gauche qui, depuis quelques années, l’instrumentalise pour arriver à ses fins : la destruction civilisationnelle amenant inéluctablement à la décroissance. En effet, les partis dits « écologistes » délaissent volontiers les questions vitales au profit de questions sociales. 

Si nous voulons espérer un futur vivable, il est nécessaire de prendre un virage à droite ! 

Il est essentiel de se rappeler que le premier ministère de l’écologie est une initiative de notre famille politique, que la droite au pouvoir et celle de la création de parcs naturels régionaux en 1967, de la première circulaire de protection du littoral en 1976, de la charte de l’environnement intégrée dans le bloc constitutionnel en 2005 sous la présidence de Jacques Chirac, et l’inscription dans le Code Civil en 2013 de la notion de préjudice écologique par le Sénat majoritairement à droite.

La droite a alors toute sa légitimité à porter haut et fort ce sujet qui inquiète toutes les strates de la population. 

Nous prônons l’écologie pragmatique basée sur l’innovation, l’humain et les territoires. Nous rejetons l’idée d’une écologie punitive qui marginaliserait les populations les plus modestes de notre nation. Nous refusons de perpétuer la division entre les habitants urbains et la stigmatisation des habitant ruraux.

L’écologie de droite mise sur l’innovation technologique pour réduire notre consommation d’énergie, tout en promouvant les progrès de la recherche nucléaire. Nous aspirons à une énergie quasi infinie et propre grâce à la perspective de la fusion nucléaire. Nous devons soutenir sans faille cette industrie qui est une véritable vitrine pour notre pays et un véritable espoirs pour la decarbonation du monde.

Nous croyons en une écologie proche de l’humain. Une écologie refusant de sacrifier les emplois au profit de politiques radicales. L’écologie de droite prônes des mesures incitatives pour soutenir les industries dans leurs évolutions vers des pratiques plus durables, tout en veillant à maintenir la stabilité économique et la création de nouveau emploi dans les nouveaux milieux technologiques. 

L’écologie de droite et celle des territoires. Celle qui refuse de stigmatiser les citoyens, obligés de prendre leur voiture pour aller travailler, faute d’alternatives. Réinvestissons massivement dans nos chemins de fer, dans le développement de nouveau transports en commun pour permettre à tous de franchir le cap de la transition écologique.

En dernier lieu, l’écologie de droite se distingue par son refus de devenir une écologie axée sur la multiplication des taxes, qui ne ferait qu’affaiblir le pouvoir d’achat des citoyens. Plutôt que d’imposer des charges excessives, nous préconisons la responsabilité individuelle et les incitations positives. Cela implique la promotion de comportements écologiques par le biais d’initiatives incitatives plutôt que coercitives

Nous avons encore un peu de temps pour sauver notre habitat. Ne le perdons pas. Pensons aux futures générations. Ne soyons pas égoïstes : prenons vite le virage à droite.

Antonin Porcu

%d blogueurs aiment cette page :