(Tribune) Eric Pauget, député : “Sur un terrain de sport, la foi ne dicte pas la loi !”
(Tribune) Eric Pauget, député : “Sur un terrain de sport, la foi ne dicte pas la loi !”

(Tribune) Eric Pauget, député : “Sur un terrain de sport, la foi ne dicte pas la loi !”

Eric Pauget est député Les Républicains des Alpes-Maritimes. 

Le sport permet de vivre ensemble par-delà les différences.

Mais aujourd’hui, les signes religieux, voiles, tenues, se multiplient sur les terrains et dans les enceintes sportives et prennent de fait un sens éminemment politique. 

Parce qu’il ne peut être soumis à l’ostentation de la foi et à son exhibition, on ne peut pas laisser le sport devenir le champ clos de batailles confessionnelles.

Le sport ne doit pas être un territoire perdu de la République !

Je n’aurai de cesse de dire que les enceintes sportives doivent rester des espaces de neutralité et de laïcité. Elles doivent échapper aux affrontements confessionnels, identitaires et politiques, loin des pressions religieuses que d’aucuns souhaitent exercer et nous imposer peu à peu. 

Il n’est plus temps pour le législateur de tergiverser. Il se doit d’agir, car dans une république laïque comme la nôtre, sur un terrain de sport, la foi ne dicte pas la loi !

Notre République doit inlassablement rappeler ce principe fondamental, inséparable de l’esprit des Lumières. 

Quand il est menacé ou contesté d’une quelconque manière, sur un terrain de sport comme ailleurs, ses représentants ne doivent et ne peuvent rester inertes et céder aux pressions communautaristes.

Aussi, élu de la Nation, longtemps chargé des sports de la ville d’Antibes, viscéralement attaché à l’éthique sportive, je refuse l’aveu d’impuissance du gouvernement et de sa majorité qui, à l’Assemblée nationale refusent d’interdire le port des signes religieux ostensibles dans le cadre de compétitions sportives.

Pourtant, la proposition des parlementaires Républicains était la seule façon d’empêcher, à deux ans des jeux de Paris, le fondamentalisme de s’enraciner un peu plus dans notre société et de faire vivre dans notre droit l’esprit de Coubertin et de la charte olympique.

Une proposition pour une loi utile, claire et efficace applicable sur tous les terrains de sport de notre pays.

L’islamisme radical ne doit pas pervertir l’esprit du sport.

Ne laissons pas le sport devenir la porte d’entrée du communautarisme islamique et de la radicalité dans notre pays.

Eric Pauget

Un commentaire

  1. Ping :REVUE DE PRESSE - Eric Pauget

Les commentaires sont fermés.